,

Soigner le stress: une approche centrée sur la promotion du bien-être (22 mars 2018)

Soigner le stress Professeur Isy Pelc, psychiatre

 

Soigner le stress: conférence le 22 mars

 

Psychostress, service actif dans le traitement des problèmes du stress et de l’anxiété, organise une conférence :« Soigner le stress : une approche centrée sur la promotion du bien-être »

 

Pour qui ? Professionnels du secteur psycho-médico-social, du soin, de la prévention, de l’éducation, toute personne intéressée par le bien-être, les problèmes de stress et les troubles anxieux

Orateur : Professeur Isidore Pelc, psychiatre, Professeur émérite de Psychologie Médicale, ancien Doyen de la Faculté de Médecine de l’ULB

Discutants : Pr. Henri Boon, psychiatre, ancien Professeur de l’Université Mons Hainaut, membre du comité scientifique de Psychostress, Manuel Dupuis, psychologue (coordinateur de Psychostress)

 

Quand? Le jeudi 22 mars 2018 à 20h (accueil dès 19H45)

Où? Au Royal Léopold Club Avenue Adolphe Dupuich 42, 1180 Bruxelles – Uccle. Salle de séminaire

S’inscrire : Envoyer votre nom, prénom à info@psycho-stress.be (nombre de places limité)

Frais d’inscription : 10 euros (sur place)

 

A propos de l’orateur

Professeur émérite de Psychologie Médicale, ancien Doyen de la Faculté de Médecine de l’ULB (Université libre de Bruxelles), Isidore Pelc a promotionné en Belgique de nombreux projets pilotes et présidé de multiples commissions de développement, auprès des Autorités de la Santé. A l’O.M.S. il a représenté la Belgique dans le domaine de la santé mentale. Dans de nombreux pays émergents il a côtoyé une variété de cultures, par sa coopération à des programmes de soins et d’enseignement. Il est l’auteur de « L’Ami Psy : écouter, comprendre et soigner la souffrance psychique » ( Psymédic éd., Bxl 2009) et de  « A l’école du Bien-être » ( Psymédic et Marque belge, éd., Bxl 2016)

 

et de la conférence …

Le Professeur Pelc nous offre ici une approche axée sur la promotion des facteurs de protection contre les divers troubles et le stress en particulier, plutôt qu’essentiellement centrée sur la prise en charge des symptômes. Des enjeux comme le bien-être, un environnement secure, les valeurs personnelles, l’estime de soi et le recours aux techniques psychocorporelles seront considérés dans une approche d’aide alternative.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *